Yuan Xiu Gang, moine et maître du Wudang

Le Wudang est la base de notre pratique de Wing Chun.  

Voici l’univers du Wudang aujourd’hui, la beauté de ces enfants des enseignants et des lieux … un appel au voyage sans doute. 

Né en 1971, Maître Yuan Xiu Gang, un prêtre taoïste (nom taoïste Shi Mao), est le disciple de la 15e génération de Wudang SanFeng Sect. Cette lignée remonte au XIVe siècle, lorsque Zhang San Feng a été éclairé par le Dao et a créé le Taijiquan.

Maître Yuan a aimé les arts martiaux depuis sa petite enfance. À l’âge de 7 ans, il a commencé l’entraînement physique de base au wushu, et à 16 ans, il a étudié Shaolin wushu pendant 3 ans. En raison de son habileté croissante dans le gongfu, la compréhension des arts martiaux internes, et l’enthousiasme pour le taoïsme, en 1991, il est allé à Wudang Mountain, le centre réputé du taoïsme et des arts martiaux internes. Maître Yuan a eu la chance d’être accepté comme disciple par le grand Maître Zhong Yun Long. Depuis lors, Maître Yuan a pratiqué le gongfu interne comme le TaiJi, le Qigong, le XingYi, le BaGua et la méditation.

Maître Yuan est responsable de l’enseignement des étrangers depuis des années. Au cours de ces années, il s’est consacré à l’apprentissage et à l’amélioration de son anglais pour une meilleure communication avec les apprenants étrangers.

Maître Yuan a établi sa propre académie traditionnelle de Kungfu Wudang taoïste avec l’accord de Maître Zhong Yun Long. La mission de l’académie est «d’élargir la portée du taoïsme et de former d’excellents experts du wushu». 

La pratique du Wu Dang développe particulièrement l’agilité, la souplesse, la coordination. Ils permettent de découvrir et d’affiner son centre et son équilibre tout en établissant une relation concrète dans l’espace du mouvement, dans le temps par le rythme des exercices et avec les autres par les éducatifs faits à deux.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.